Témoignage d’une participante à un séminaire collaboratif

Je viens de retrouver ce témoignage d’une participante à un séminaire que nous avions organisé. La particularité de ce séminaire tenait dans le fait que nous avions formé 20 animateurs internes en amont pour faciliter tous les ateliers du séminaire. Karine faisait partie de ces animatrices.

Bonjour Jean Philippe,

Comme prévu hier au soir, je te livre ci-dessous le mot de la fin que j’ai utilisé pour livrer mon ressenti au terme des ateliers du séminaire:

S comme Satisfaite
E comme Envie
M comme Merci ( à tous les participants aux ateliers de ma salle)
I comme Investissement
N comme Nouveauté
A comme Apports ( de tous les participants )
I comme Intérêt
R comme Ravie
E comme Encore……!

Je profite de ce mail pour vous renouveler mes remerciements à toi et à Noëlle pour cette expérience d’animation que vous m’avez permis de vivre. Je me suis « éclatée » et j’espère avoir l’opportunité de renouveler cette extraordinaire aventure…
Merci encore

Karine, manager dans une banque

Quand un séminaire est construit en collaboration avec les équipes du client, c’est le type de résultat qualitatif que nous pouvons observé.

Comme dit Karine, cela donne envie de recommencer 😉

2 Réponses à Témoignage d’une participante à un séminaire collaboratif

  1. David dit :

    Bonjour,

    Façon très sympa de donner son ressenti en fin de session collaborative.
    j’utilise également cela en début d’atelier ou de séminaire comme icebreaker pour lancer les interactions : cela s’appelle l’acronyme.
    je choisis un mot et je demande aux participants de trouver un mot commençant par chaque lettre de ce mot.
    le mot choisi est bien sur en rapport avec le sujet de fond principal à traiter sur le temps de la réunion collective

  2. Merci pour le retour.
    Oui, en effet, cela peut être une méthode intéressante pour ouvrir ou fermer un atelier, comme le photolangage.
    Dans l’exemple ci-dessus, la personne a présenté son acronyme sans aucune consigne allant dans ce sens… c’était de manière tout à fait spontanée. C’est encore plus impactant sur le groupe.